Qu'est-ce que la kinésiologie ?

Le métier de kinésiologue

Définition de la profession de kinésiologue

Le kinésiologue est un professionnel qui accompagne sa clientèle dans l’harmonisation des déséquilibres énergétiques, physiques, psychiques et émotionnels. Sa première mission est d’identifier les stress et les émotions qui en sont les causes, même très anciennes. Il oriente ensuite son intervention vers leur “défusion” en utilisant des techniques spécifiques. 

Ces techniques sont nombreuses et des protocoles très simples confirment souvent avant leur mise en œuvre que leur choix répond au besoin de la personne pour résoudre la problématique abordée. Parmi leurs origines, on trouve l’énergétique chinoise (les méridiens, cinq éléments), le mécanisme respriratoire primaire (MRP) de l’ostéopathie crânio sacrée, les réflexes archaïques, la synchronisation des mouvements des membres inférieurs et supérieurs, la stimulation douce des zones réflexes de la peau sur la tête ou sur le corps faits sur la peau ou à travers les vêtements,  etc.

L’objectif en kinésiologie n’est pas seulement de rétablir l’équilibre de manière ponctuelle.

La facilitation du kinésiologue comporte une dimension importante dans l’accompagnement des personnes pour qu’elles deviennent de plus en plus autonomes dans la gestion de leurs déséquilibres, dans leur capacité de contrôle des situations de stress auxquelles elles peuvent être confrontées.

Qu'est-ce que la Kinésiologie ?

La Kinésilogie

La kinésiologie est née dans les années dans les années 1960 grâce aux chiropracteurs américains et notamment le Dr Goodheart. Il observe que le système musculaire est en interrelation avec le système émotionnel : une émotion va provoquer un changement du tonus musculaire. 

L’outil commun à toutes les techniques de Kinésiologie va être le test musculaire qui va être l’outil de “mesure” du tonus musculaire.

Le test musculaire sera donc utilisé pour recueillir des informations par le corps sur l’origine de nos désordres émotionnels qui impactent notre équilibre, pour accéder au “programme” qui s’est mis en place dans notre enfance, notre adolescence voire durant la grossesse. Les différentes techniques de Kinésiologie permettront de “corriger” ces programmes en respectant le rythme de chaque personne puisque c’est son corps qui donnera les informations nécessaires.

John F. Thie (1973), élève de G. J. Goodheart, construit un système (Touch For Health ou Santé par le toucher) qui met en relation : méridiens, muscles et points réflexes (lymphatiques et vasculaires).

Lorsque nous sommes affectés émotionnellement, il peut se produire une fusion entre un évènement, cette émotion et notre ressenti à ce moment précis. Cela veut dire qu’à chaque fois que nous allons recontacter un de ces éléments dans notre vie, tout le stress lié à cette fusion va remonter en bloc sans que nous puissions en comprendre l’intensité. Gordon Stokes Daniel Whiteside et Candace Callaway développerons la méthode TIOC Three in One Concept avec le Baromètre du Comportement et Structures Fonction qui vont nous permettre d’aller rechercher l’origine du blocage et de “défuser” c’est à dire re-séparer  les différents éléments et récupérer le choix conscient, hors du stress.

La Kinésiologie Crânio sacrée nait de l’association des principes fondamentaux du Concept Crânio Sacré de l’ostéopathe Sutherland (1900) qui découvre le micro-mouvement des stuctures crâniennes et des principes du TIOC : l’unité du corps, la capacité d’autoguérison et la structure qui domine la fonction. Par un toucher en douceur, et une attention illimitée, nous facilitrons la récupération optimale de l’expression des structures. Pierre Jean VANDEN HOUDT fondateur apportera dans cette méthode toute sa connaissance du Symbolisme et des Lettres Hébraïques.

L’Education Kinesthésique, également appelée ‘Edu-K’ ou parfois ‘Edu-Kinésiologie’, (et plus connu sous le nom de Brain Gym) a été mise en place à partir des années 60 par Paul Dennison, Docteur en Sciences de l’Education, et Gail Dennison, son épouse, danseuse. Cette approche a pour objet de favoriser l’apprentissage et d’accéder à un équilibre physique, émotionnel et cognitif, par le biais de mouvements, activités et procédures simples, ludiques et/ou artistiques.